Tome 2 : Rebellion sur Griadi II Partie I

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Wolfhound
Commissaire
Messages : 828
Inscription : 16 mai 2012, 10:49
Armée jouée : Blood Angels, Garde Impériale
Localisation : Blériot-Plage (à côté de calais)

Tome 2 : Rebellion sur Griadi II Partie I

Message par Wolfhound » 12 janvier 2013, 14:11

Voilà le tome 2 des "Aventures d'un garde impérial". En espérant que vous l'apprécierait comme le premier.

___________________________________Rebellion sur Griadi II__________________________________________

INTRODUCTION


Le monde de Griadi s’est rebellé contre l’Imperium il y a plusieurs mois. Le 40e Cadien y a été envoyé avec à leur tête le Général Urio. Quelques 300 Kasrkins et 50 Valkyries, 10 Vultures et 10 Vendettas embarqués dans le Cuirassé « L’arc de L’Empereur » ont été envoyés en orbite.
Le Colonel Elrad mène la première mission sur la planète : Lui et son Escouade Kasrkin composé du
Capitaine Mira, du Lieutenant Krell, du Caporal Gino (Radio), du 1e Classe Maxus (Lance-Grenade), du 1e Classe Utlimus (Lance-Flamme), Sergent Antonius, du 2e Classe Urzu, du 2e Classe Tanta (Médecin), du 2e Classe Debrius, et du 2e Classe Dorien, doivent investir le Bâtiment QG de l’Etat Major ennemi et les extraire dans une mission commando.

CHAPITRE UN :

-Arrivée sur le bâtiment cible dans 3 Minute, dit le Radio. Ouverture dans portes, dit le pilote.
Les portes s’ouvrirent sur un temps pluvieux.
-Radio ! cria Elrad, Demandez au QG si ils sont sûrs à 100% que le Bâtiment cible est le QG !
-Affirmatif Colonel ! répondit Gino.
Ils commencèrent à survoler la ville.
-Accrochez-vous, ça va secouer ! Tirs de lance Roquettes en Approche, dit le pilote.
-Tirs précis ? demanda Elrad
-Négatif ! Mais on ne sait jamais. Arrivée dans 2 minutes.
-Capitaine ! cria Elrad
-Oui Colonel ? répondit Mira
-Préparez les câbles. Consignes aux soldats ! Je veux l’Etat-major vivant !
-Compris Colonel.
Un tir de roquette fusa à côté de la Valkyrie et rebondit sans exploser sur le fuselage.
-Ces soldats n’y connaissent rien à la guerre….murmura Elrad. Depuis quand tirons-nous des roquettes avec un angle aussi fermé ?
-« Omega ici QG »
-Ici Omega je vous écoute, répondit Elrad.
-Pouvez vous nous préciser l’état des défenses ?
Elrad regarda les bâtiments d’environ 3 étages chacun et dit :
-Actuellement, juste quelque positions de lance-roquettes éparpillées. Mais on est en banlieue, ça risque de changer…terminé.
-On est arrivé ! cria le pilote.
La Valkyrie s’approcha alors d’un bâtiment un peu plus grand que les autres.
-Larguez les cordes. Pilote, stationnez au dessus du toit.
Elrad regarda les autres toits et dit :
-Faîtes attention, il y a beaucoup de positions de Bolters Lourds et de Lance-Roquettes.
-Reçu.
-Escouade ! cria Elrad, sautez ! Mira, en premier !
Alors que ses soldats descendaient par les cordes, les tirs de Bolters lourds rebondirent de plus en plus sur la carlingue.
-« QG, ici Foxtrot, cria le pilote dans sa radio, on se fait canarder ! Positions multiples d’armes lourdes autour du bâtiment cible »
A ce moment, Elrad vit un Lance-Roquette qui les visaient et qui tira.
-Pilote ! Roquette à 9 Heures !
le pilote eut juste le temps d’avancer de quelques mètres la Valkyrie, et la Roquette passa par la porte gauche, effleura l’armure d’Elrad , et ressorti par la porte droite.
-Ca va Colonel ? demanda le pilote.
-Oui, merci.
Elrad vit alors qu’il était le dernier à bord. Il prit la corde et sauta. Lors de sa descente, il entendit les obus de Bolters lourds siffler tout autour de lui. Lorsqu’il toucha le sol, il trouva tout ses soldats qui s’abritaient derrière les murets du toit. Il courut se mettre à couvert à côté du capitaine Mira et dit dans sa radio.
-« Ici Omega, on est largués. Foxtrot, Vous pouvez dégager. »
-Affirmatif. Bonne Chance.
La Valkyrie se retourna et partit.

Elrad se retourna vers ses troupes et dit :
-Escouade ! On descends suivez-moi ! Lancement de la mission ! Debrius et Dorien, restez sur le toit et abattez toute personne qui sort du bâtiment !
-On se fera canarder Colonel ! Les Bolters Lourds vont nous tailler en pièces ! répondit Debrius
-Faîtes de votre mieux ! Les autres on y va ! Go ! Go ! Go !
Elrad se mit à courir au milieu des tirs et arriva devant une porte. Il l'ouvrit en lui donnant un coup de pied et rentra. Il descendit l'escalier et s'arrêta devant une autre porte, qui donnait dans le bâtiment. il attendit que tous ses soldats soient derrière lui pour entrer. Lorsqu'il entra il vit 2 Gardes. il mit en joue le premier et lui tira un laser dans la bouche. le sang gicla depuis la nuque et il s'effondra. Urzu descendit le 2e Garde. Le régiment traître était bleu.
-Déployez-vous, dit-il à son escouade.
Les Kasrkins explorèrent le bâtiment et Antonius vint faire son rapport.
-"Debrius?" appela Elrad
-"Oui colonel ?"
-"Avez-vous vu sortir quelqu'un ?"
-"Négatif"
La réponse déplut à Elrad.
-"QG, ici Omega......Le bâtiment cible était le mauvais ! On est coincé !"dit Elrad
-"Omega, ici QG, On contacte les services de renseignements. Restez en stand by"
-"Ici Billworks, Vulture prête à disposer d'un tir de soutien. En attente."
-"Billworks,Ici Omega, restez en attente !"
-"Reçu"
-Escouade ! cria Elrad, un soldat par fenêtre ! Tirs de suppressions ! "Debrius !"
-"Oui Colonel !"
-"Désengagez !"
-"Euh...Négatif ! Dorien est blessé ! Je peux pas le transporter ! C'est trop risqué ! "
-"J'arrive"
Elrad remonta les étages. Des tirs fusaient partout dans le bâtiment. En ouvrant la porte du toit, Elrad vit un bolter Lourd un le toit juste en face qui le visait. Il s'agenouilla et tira sur le tireur. Il tomba en arrière. Puis Elrad descendit le Garde juste à côté. Il tourna à droite et vit que les toits étaient récouvert de Bolters Lourds. Il se jeta à terre au moment où sa position initiale fut arrosée. Il rampa comme il le pouvait vers le muret en face. Quand il s'arrêta, il se demanda comment il avait fait pour survivre. Il regarda à l'autre bout du toit et vit Debrius, qui lui aussi s'abritait. Elrad chercha alors Dorien et le vit juste à côté de lui, inconscient, une partie de la jambe déchiquetée.
-Merde...murmura Elrad. "Mira ! Quelle est la situation ?"
-"Critique ! le tir de suppression ennemi est trop puissant ! On ne peut même pas tirer !"
-"Reçu ! Envoie moi le médecin !"
-"Tanta ? Elle est à l'étage au dessus !"
-"Ok. Elrad, terminé". "Tanta !"
-"Oui !", répondit la jeune femme.
-"On a un blessé grave sur le toit."
-"Ok j'arrive !"
-"Fait gaffe sa pétarade beaucoup ! Terminé"
Elrad passa le haut de son corps au-dessus du muret. Aussitôt, un morceau de Plast-béton éclata juste à côté de lui. Il descendit une équipe d'arme lourde et retourna dans sa cachette. A ce moment, Tanta arriva et fut forcée de se jeter à terre comme Elrad.
-"Debrius ! Tir de suppression ! On couvre Tanta !"
Elrad repassa au-dessus du muret et tenta de tirer sur chaque position. Il fut forcé de se rabaisser quand même. Mais Tanta était arrivée à côté de lui. Debrius aussi était indemne.
-Alors ? demanda Elrad.
-C'est assez grave, répondit Tanta. Il faut l'évacuer.
-Ok. Fait de ton mieux et attend. "QG !"
-"Omega, qu'y a t-il ?"
-"Avait-vous trouvé la bonne cible ?"
-"Affirmatif ! 200 Mètres au Nord, le seul en blanc."
Soudain, Mira lança un appel radio à Elrad :
-"Colonel ! Utlimus est touché au bras ! Il faut l'évacuer, c'est assez profond !"
-"Reçu ! QG ! Ici Omega, on a des blessés à évacuer !"
-"euh...Négatif ! La zone est trop dangereuse ! Neutralisez les Lance-Roquettes et ce sera bon !"
-"Roger ! Terminé" "Billworks !"
-"Omega, ici Billworks, j'écoute"
-"On a une cible pour vous". "Voyez vous notre balise sur votre radar ?"
-"Affirmatif"
-"Détruisez, toutes les armes lourdes sur les toits au nord de notre Bâtiment."
-"Reçu ! On arrive par l'Ouest ! Attention les yeux !"
Elrad vit la Vulture arriver et délivrer une pluie mortelle de roquettes et de Bolts. A la fin, Billworks dit :
"Ici Billworks, mission effectuée, on rentre au cuirassé pour réappro."
"Ok merci les gars" répondit Elrad.
Les toits au nord étaient complètement vidés de toute forme de vie.
"Mira !"
"Oui Colonel ?"
"Prenez 4 hommes valides et allez sécuriser les toits que la Vulture a nettoyé le temps de l'évacuation des blessés. Envoie l'homme restant avec Utlimus sur le toit."
"Reçu on y va."
"Foxtrot ! Ici Oméga, menace anti-aérienne affaiblie vous pouvez venir évacuer les blessés"
"Ici Foxtrot, reçu on arrive."

La Valkyrie se posa près d'Elrad. Tanta aida les soldats blessés à embarquer et la Valkyrie décolla.
-Tanta, Debrius et Urzu, vous voyez la rue à 2 heures ?
-Euh....Affirmatif.
-On y va.
Les 4 soldats descendirent dans la rue et rejoignirent le croisement. Avant de s'y engager, Elrad demanda
-"Euh...Mira, pouvez-vous avancer sur les toits sur 200 Mètres ?
-"Affirmatif"
-"Faîtes le et trouvez une position de tir sur un bâtiment blanc qui devrait y être, Puis Attendez nous."
-"Euh Oméga, ici QG, j'ai une mauvaise nouvelle"
-"Je vous écoute QG"
-"Il y a plusieurs Leman Russ en approche par plusieurs côtés"
-"Euh....QG..on n'a pas d'antichar..."
-"D'après les photos satellites, il y a un dépôt d'armes dans la rue à l'ouest de la position du lieutenant Mira, mais il est bien défendu...."
-"Euh....Dans combien de temps vont-ils nous tomber dessus ?"
-"Le premier arrivera dans 5 Minutes environ"
-"Reçu" "Mira...on a une nouvelle mission"
-"Ici Billworks-2, on est dispo pour appui aérien"
CHAPITRE II :

Les Kasrkins étaient allongés sur les toits des bâtiments à côté du dépôt d'armes
-20 Soldats, 3 Officiers, un bolter lourd et un lance-roquette. Je pense que ça va être dur, dit Mira.
-Il faut mettre en déroute les soldats. On doit abattre les officiers et les armes lourdes d'un coup.
Je m'occupe du Bolter Lourd, toi, occupe toi du lance roquette. Krell prend l'officier à gauche, Debrius celui du milieu et Gino celui de droite. Les autres en soutien. Tirs su mon commandement. En place !
Elrad passa son fusil légèrement au dessus du toi et mit la tête du soldat qui tenait le bolter lourd au milieu de son viseur.
-"Feu !" Elrad appuya sur la gâchette. La tête du soldat explosa, puis il tua son coéquipier. Les autres Kasrkins avaient fait leur boulot, et la quinzaine de soldats restants se replièrent vers le nord.
-"Billworks-2, ici Oméga, on a un peloton d'infanterie en déroute vers le nord, depuis une rue à l'ouest de notre position. A vous"
-"Ici Billworks-2, on engage"
La Vulture arriva par le Sud et tira des roquettes et des bolts sur la colonne d'infanterie. Quand la fumée se dissipa, il n'y avait aucun survivant.
-"Ici Billworks-2, on rentrte pour réappro. Billworks-1 revient bientôt"
-"Oméga, ici QG, le premier Leman Russ est en approche par le Sud. Arrivée dans 2 minutes."
-"Reçu QG." Escouade ! on descend et on prend ce qui tire contre les chars.
Elrad descendit du bâtiment et s'approcha des caisses. Il en ouvrit une et trouva un fuseur. Il le prit et dit :
-Gino, debrius, prenez le lance-Roquettes ! Déplacez-le derrière ces sacs de sable !
-Colonel, J'ai trouvé une bombe à fusion ici ! Tenez ! dit mira en lui donnant la précieuse Bombe.
-Escouade ! voici le plan : vous attirer le char ici en vous planquant dans les bâtiments.
Je sortirai d'un autre bâtiment là-bas derrière le char et je détruirai cette merde. Jouez pas aux héros, restez juste planqué et tirez pour l'attirer. En place ! Débrius et Gino ! Tirez comme vous le pouvez, mais allez vous cachez quand ce sera chaud.
Les hommes (et femmes) se mirent en place et le char arriva depuis un coin de rue. Mira tira un tir sur le char et l'équipage le remarqua. C'était un punisher. Le char tira en s'approchant progressivement de la Position de l'escouade. le lance-roquettes tira sur le char, et par une extraordinaire chance, le missile pénétra le blindage du char et explosa en détruisant le système de contrôle des Bolters lourds de tourelle. Mais le char continua à avancer au moment où Débrius et Gino se sauvèrent. Lorsque le char fut quelques mètres à côté du bâtiment d' Elrad, il sortit, tua le mitrailleur au dessus de la tourelle à coup de radiant laser et plaça une bombe à Fusion sur un réservoir derrière le char, l'enclencha et partit se mettre à couvert dans un bâtiment à côté. La déflagration qui en suivit brûla tout ce qui était à 10 mètres. Lorsque Elrad sortit, il vit le char qui continuait à tirer, malgré les chenilles détruite. Elrad s'approcha du blindage arrière et vit une faille assez grande pour qu’il y entre. Il entra et vit pourquoi le char tirait encore. En mourant, le corps calciné était resté appuyé sur la manette de tir.
Elrad désengaga les doigts brûlé et sortit. Son escouade l’acclamait.

-"Omega, ici QG, Lemar Russ en approche par le nord !"
A ce moment, un obus siffla et explosa près d'Elrad, déchiquetant le corps d'Urzu.
-A couvert ! cria Elrad, en se jetant derrière des sacs de sables. Un bolt arracha le bras gauche de Kreel.
Tanta ! Krell est touché ! Hémoragie importante ! "Billworks ! on a besoin de vous ! 50 mètres au nord de notre balise !"
-"Euh..reçu. On arrive."
La Vulture Noire arriva par le sud et tira avec ses canons laser, sans effet sur le blindage du Leman Russ. Soudain, un tir laser partit de la coque du char, qui traversa l'aile gauche en en détruisant une partie. La Vulture commença alors à tourner sur elle-même et partit vers l'est.
-"Ici Billworks, on se crash, on se crash, Tonius, coupe la consommation en essence et les répulseurs, ici Billworks, on va s'écraser, mayday, mayday..."
Elrad ne vit pas l'écrasement, mais entendit le bruit du choc.
-Merde, murmura le colonel.
Elrad sortit de son abri et courut vers le char. Les obus sifflaient tout autour de lui. il était obligé de sprinter d'abris en abris. Finalement, le char retira avec son canon et fit décoller Elrad. Il retomba avec chance sur son pack dorsal, 20 mètres plus loin, juste à côté du char. Il se leva difficilement et regarda autour de lui. il était à côté de la tourelle latérale gauche. Il monta sur le char et ouvrit la trappe. Lorsque le pilote leva la tête, il le tua d'un laser dans le crâne,puis lança une grenade dans le char et referma la trappe en la coinçant. Il sauta alors du char et s'éloigna. Il entendit les hurlements désespérés de l'équipage qui savait qu'il allait mourir et entendit l'explosion. Des flammes jaillirent es ouvertures, et les munition explosèrent. La tourelle monta 50 mètres en l'air et retomba sur le toit d'un bâtiment qui s'effondra. Elrad venait à lui seul de détruire son deuxième char.
-"Omega, ici QG, A vous"
-"Ici Omega, j'écoute" repris Elrad
-"Les photos satellites montrent qu'il y a encore des tirs d'armes légères provenant du cokcpit de Billworks"
Elrad fut abasourdi par la nouvelle
-"Vous voulez dire qu'il y a encore quelqu'un en vie dans l'épave ?" demanda Elrad
-"Affirmatif. Il faut intervenir et récupérer les survivants."
-"On a encore un Leman Russ qui arrive..."
-"Négatif. On l'a neutralisé grâce à une frappe orbitale."
-"Et l'etat major ?"
-"Vu que Vous et Billworks ont neutralisé la plapart des défenses aériennes, les équipes Alpha et Bêta arrivent en soutien. Le Lieutenant Berladi vous expliquera le nouveau Topo. Terminé" Dès que le Général eu fini de prononcer ce dernier mot, 2 Valkyries apparurent et se posèrent dans la rue fortifiée. Une vingtaine de Kasrkins descendirent et les 3 équipes se rejoignèrent.
-Lieutenant Berladi ?
-Oui Colonel ?
-Je crois que vous avez les ordres...
-Ah oui. L'équipe Oméga reste ici pour établir une tête de pont. L'équipe Alpha part au secours de Billworks qui est à 200m à l'ouest, et l'équipe Bêta ensercle le QG ennemi.
-OK lieutenant. Je part avec l'équipe Alpha. En avant !
Dix Kasrkins suivirent Elrad et ils partirent vers Billworks.

Le général Urio était de plus en plus inquiet. Les images satellites montraient que de plus en plus de rénégats se massaient autour de la carcasse de Billworks, malgré les dizaines de corps abattu par les pistolets laser des 2 pilotes. Il ne pouvait pas abandonner ses 2 meilleurs pilotes. Il demanda à un opérateur radio :
-Où est Alpha ?
-100 mètres à l'est.
-Dîtes leur de se bouger le cul ! Ils ne pouront pas tenir longtemps.
A ce moment, un Opérateur radar traversa le pont de commandement du cuirassé et vint dire au Général :
-Euh...On a un gros problème Général....
-Que se passe t-il ?
-Un cuirassé ennemi est en train de décoller de la planète. Il est beaucoup plus puisssant que le nôtre. C'est un cuirassé de Classe Eradictor.
-Mais... c'est impossible ! Il n'y avait dans l'imperium seulement 3 cuirassé Eradicator ! 2 Détruits et un erdu dans un voyage Warp !
-Eh bien on a retrouvé le dernier.

CHAPITRE III :

Le Lieutenant Fixus vint dans les quartiers de sa copilote. Il tapa à la porte et cria :
-Amanda ! On a une mission d'attaque ! Dépêche toi de venir au Hangar ! On décolle dans 15 minutes !
Fixus descendit les ponts et arriva aux hangars. Les pilotes de son escadrille s'affairait déjà à préparer les Avengers.
Il s'approcha du sien et vit un technicien qui vérifiait l'appareil.
-Alors ?
-Tout est en ordre. vous pouvez décoller.
Fixus mit son casque et grimpa à l'échelle à l'avant. Il s'assit dans le cockpit, ferma la verrière et brancha la radio.
-"Ici Mitrift Leader, au rapport, en engage la séquence de décollage."
-"Mitrift 2 présent"
-"Mitrift 3 présent"
-"Mitrift 4 présent"
-"Mitrift 5 présent"
-"Mitrift 6 présent"
....
-"Mitrift 15 présent"
-"OK. Démarrez les checklists"
A ce moment, il vit Amanda arriver. Elle mit son casque, grimpa, ferma la verrière et dit
-Désolée pour le retard... Je savais pas qu'on avait une mission...Que se passe t-il ?
-Un Cuirassé Eradicator décolle. On doit neutraliser sa propulsion pour qu'il n'atteigne pas l'atmosphère.
-Quoi !? Mais c'était les meilleurs cuirassé de l'Imperium ! Et ils étaient tous les 3 perdus.
-Eh bien, comme moi, tu vois qu'il en reste un. Début Ckecklist. Système Electrique OK. Système Hydraulique OK. Ailerons ?
-OK, répondit Amanda, en regardant les ailerons.
-Canon OK. Canons laser OK. Mitrailleuse arrière ?
-OK
-Radar OK. Ordinateur OK. Contre-mesures OK. J'engage le réacteur 1.
Il appuya sur un série de bouton et mit la manette des gaz sur 0%.
-Réacteur 1.....OK. J'engage le deuxième.
Il refit une série de boutons.
-Réacteur 2 OK. Répulseurs...OK. Pressurisation. OK. "Contrôle, ici Mitrift Leader, on est OK"
-"Mitrift Leader, tous les Mitrift sont vert. On ouvre le hangar."
Les grandes portes métalliques s'ouvrirent lentement.
Les Avengers enclenchèrent leurs répulseurs et stationnèrent à plusieurs mètres du sol. Puis Fixus dit :
-"Escadrille Mitrift, en Avant !"

Les 15 appareils s'approchait de l'objectif.
-" Ici Mitrift leader, l'objectif est à 50 Km. Altitude 10000 mètres taux de montée 100 mètres à la minutes. Nombreux signaux de tourelles Lance-missiles et de Tourelles d'autocannon"
Le temps était clair. Parfait pour une bataille aérienne.
-"Objectif à 10 Km ! On freine et on lui tombe sur le nez !"
Fixus désactiva la propulsion spatiale, se retourna sur le dos, et piqua du nez. Les Mitrift tombèrent de 20000 mètres à 10000 mètres en 1 minute.

-"Ici Mitrift-2, on est verrouillé ! Lancement des contre mesures !"
Fixus regarda sur sa gauche et vit son numéro 2 lancer 5 leurres en pentagone. Les missiles vinrent exploser dessus. Fixus entendit alors une alarme : lui aussi était verrouillé. Il appuya sur un bouton qui lança les leurres. Un missile passa juste à côté de son appareil et explosa juste à l'arrière de Mitrift-3.
-"Mitrift-3, rapport d'avaries" dit Fixus
-Que du superficiel, ça à l'air de baigner.
Les Avengers se rapprochaient toujours plus du cuirassé et finalement Fixus dit
-" Escadrille Mitrift ! On attaque ! Dispersion ! Mitrift-2, 3 et 4, suivez-moi !
Fixus tira le manche et vola à côté du cuirassé ennemi. Il devait bien faire entre 13 et 17 kilomètres de long.
-"Deuxième volée de missiles en approche ! Leurres !"
Fixus largua des leurees au même moment que Mitrift-2 et 4. Mais Mitrift-3 hurla :
-"Merde ! Mon mechanisme de larguage est naze ! Non !"
Un missile frappa l'appareil de pleine face. Il s'enfonça dans la verrière et broya le pilote, mais n'explosa pas. Il piqua du nez vers le sol, entraînant dans sa chute le pauvre mitrailleur qui allait mourir.
-"Ici Mitrift-2, Moteurs à 7 Kilomètres ! Attention, Tourelles d'autocannons à gauche !
Des centaines de tirs volaient entre les 3 vaisseaux. Pour éviter un tir, Fixus dut décélérer et se retrouva derrière Mitrift-2 et 4.
Il fit un tonneau pour éviter un autre tir et Amanda dit :
-3 Lightenings à 12 Heures
-Tient les à distance !
Amanda obéit et tira.
Pendant ce temps, Fixus brancha l'ordinateur de tir sur son casque
-"Cible à 5 kilomètres. Je commence à chercher un point à bombarder"
Il décala son chasseur de 100 mètres à droite pour avoir un angle de vue sur les moteurs et il pria l'empereur de protéger son chasseur durant sa tâche : il ne pouvait pas esquiver les tirs tout en cherchant un cible. Il activa le zoom et chercha sa cible.

Les moteurs était énormes, et il était impossible de les détruire avec sa puissance de feu. Envoyer des Marauders aurait été trop dangereux. Rien. Aucun tuyau ne dépassait de la coque. Il ne pouvait rien faire. Fixus débrancha l'ordinateur et se remit derrière ses 2 ailiers. Les Lightenings étaient toujours derrière eux et s'approchait. Au moment où il terminait sa manoeuvre, un tir du cuirassé transperça le moteur gauche de Mitrift-4 et un autre arracha une extrémité de son aile gauche.
-"Mayday on est touché !"
Le chasseur s'inclina sur la gauche et se rabattit. Il heurta durement le côté bâbord du cuirassé et explosa, en détruisant par la même occasion 2 tourelles.
-"Mitrift-2, met toi à la verticale à mon top pour laisser passer les enfoirés derrière nous."
-"Reçu".
Fixus évita un autre tir et dit :
-"TOP !"
Il tira à fond sur le manche et baissa la poussée à 0. Les Lightnings bleus les dépassèrent et Fixus se remit normalement.
-"Mitrift-2, prend celui de gauche, je prends celui de droite. On s'occupera du troisième après.
Celui de droite s'inclina à droite et tourna. Le pilote devait être affolé car c'était une erreur grave.
Fixus le suivit et brancha l'ordinateur de visée. Un viseur holographique relié au canon apparut alors dans son champ de vision.
Lorsque le Lightning sortit du virage, Fixus fit de même et eut juste à placer l'ennemi dans son viseur. Il appuya alors sur le bouton de tir.
Les obus criblèrent le Lightning et se dernier se décomposa en vol sans exploser. Fixus retourna alors vers le cuirassé Exterminator en souriant. C'était sa 49e Victoire.

-"Ici Mitrift-7, à leader. Je vous rejoins sur votre gauche." Mitrift-7 se stabilisait à gauche et Mitrift-2 arriva aussi à droite.
-"Alors ?" demanda Fixus
-"23e victoire !"
Fixus dit :
-"Mitrifts, on se dirige vers le flanc tribord du cuirassé.
Les 3 appareils traversèrent le cuirassé au milieu des tirs lorsque Fixus réalisa son erreur.
-"Merde ! Où est le 3e !?"
A la fin de sa phrase, Mitrift-2 reçu un tir de canon laser qui toucha le moteur gauche. quelques secondes plus tard, une pluie d'obus s'abattit sur l'appareil de Fixus. 2 Balles transpercèrent même la verrière avant.
-"Ca va Amanda ? "cria Fixus
-"Euh...plusieurs balles ont transpercé la verrière...Les bouts de verres sont rentrés dans mes bras...je peux plus les bouger...."
-"Ok...tient bon. Mitrift-7, butte moi cet enculé ! Mitrift-2, rapport d'avaries ! "
-"Moteur gauche gravement touché...chute du système hydraulique mais toujours opérationnel chef !"
Les 2 Avengers arrivèrent de l'autre côté et Fixus réenclencha l'ordinateur de visée, et zooma sur les moteurs.
Toujours rien. Il ne pouvait rien faire. Au moment où il s'apprêtait à le déclencher, il remarqua un détail. Il zooma encore plus, et vit que c'était un Tuyau d'alimentation. Il prit les coordonnées et éteint l'ordinateur.
-"Escadrille Mitrift, on a une cible. Coordonnées transmises dans vos ordinateurs. Mitrift-2, couvre-moi"

CHAPITRE IV :

Fixus se dirigeait toujours vers le tuyau. Arrivé à 2 kilomètres, il prépara le viseur holographique et désengagea les sécurités. Les tirs était de plus en plus dangereux. Mitrift-8 et 11 arrivèrent devant lui et soudain, un missile détruisit la queue du 8. Malgré les appels désespérés du pilote, l'appareil piqua du nez et partit s'écraser sur la terre ferme.
-"Fixus, le cuirassé est à 15000 mètres d'altitude."
Fixus resta concentré. Il largua des leurres pour éviter un missile. du fait des trous dans la verrière et l'oxygène qui devenait rare à cette altitude, il attacha son masque à oxygène qui pendouillait attaché à son casque depuis le décollage.
"1000 mètres."
Mitrift-11 fut abattu par un Lightnings. Mitrift-2 abattit à son tour celui-ci d'un coup de canon laser. fixus était obsédé par le tuyau. il était long de quelques mètres, il ne devait pas le rater. Il n'avait qu'une chance.
"500 mètres"
Fixus tira. Les lasers bleus explosèrent le tuyau. Une réaction en chaîne commença, et Fixus dit :
-"Mitrifts ! On dégage ! on rentre à la maison !"
Alors que Fixus s'éloignait, une lumière bleue apparut sur les moteurs. Quand Fixus la regarda, il eut l'impression de regarder le soleil et dut regarder ailleurs.

-Général Urio!, dit un officier sur le pont, les compteurs énergétiques s'emballent ! le cuirassé ennemi produit une énergie immensurable !
Le Général eut peur de cette nouvelle.

Le système de propulsion du Cuirassé Exterminator est antique. Il tire sa poussée d'un système de neutralisation interne d'énergie. Le contrôle de cette réaction est possible avec une quantité limitée de chaleur. Le problème, c'est que une fois à l'air libre comme avec un destruction de tuyau d'alimentation, la réaction devient incontrôlable est se produit avec toutes les chaleurs des atomes d'une planète si la réaction est libérée en atmosphère. La réaction neutralise alors tout les systèmes de propulsions touchés par l'onde de choc de l'explosion.

Il y eut une explosion. Fixus dit
-"Accrochez-vous !"
Alors que Fixus tentait d’échapper à l'onde de choc, celle-ci rattrapa l'Escadrille.
Fixus ressentit un grand choc et plein d'alarmes se déclenchèrent. Les moteurs étaient HS. Tout les Avengers perdirent leurs moteurs et descendirent vers le sol...

Elrad défendait les débris de la Vulture le temps que le médecin s'oocupe des pilotes blessés.
-Ennemis en approche par le Sud ! cria un soldat.
Elrad changea sa position et vint se mettre à couvert sous l'aile encore en bon état. 3 gardes impériaux approchaient. Il tira un laser sur le premier, le tua, explosa le crâne du second, mais le 3e vint sur lui et lui sauta dessus. Elrad tomba sous son poids et bloqua le couteau du garde avec son bras. Il lui donna un coup de tête et roula sur le côté. le garde et Elrad se relevèrent et l'homme fonça à nouveau vers Elrad. Le Kasrkin évita un coup, et l'homme emporter par son élan passa derrière Elrad. Le Colonel se retourna, mit un bras autour du cou de l'homme et prit de son autre main le poignet du garde. Il se débattit mais Elrad tint bon. Finalement, le garde lacha le couteau. Elrad me rattrapa en l'air et planta la lame froide dans le cou du garde. L'homme s'effondra sans un bruit.
Elrad se remit en position et tua deux autres gardes. Puis un lumière bleue enveloppa tout l'horizon à l'Est. elrad vit un nuage de fumée qui se déplaçait. il comprit alors que c'était une onde de choc. Il se jetta sous l'aile
au moment où l'onde de choc passa avec un bruit infernal. Elrad ressentit une grande douleur et sombra dans les chaudes ténèbres de l'inconcience.

Le général Urio regardait les écrans avec anxiété. Puis ce qu'il redoutait arriva.
-Général, dit un officier, l'onde de choc arrive sur nous ! Et la planète subit un important refroidissement climatique !
le Général ne répondit pas et regarda par la vitre la planète, et l'onde de choc qui arrivait.
Il attendit. Finalement l'onde arriva et le cuirassé trembla dangereusement. Lorsqu'elle fut passé, le Général entendit beaucoup d'alarme.
-Rapport d'avaries.
-Boucliers et propulsion HS. On tombe sur la planète !

CHAPITRE V

Fixus se battait desespérément avec les commandes. Le sol s'approchait vite. Il allait s'écraser sur la ville.
-"Mitrifts, ce fut un honneur de vous commander"
Puis une idée germa dans la tête du pilote.
-Amanda ! Tu m'entends ?
-Oui....
-Regarde sur ta gauche, derrière ton siège. Il y a 2 câbles.
-Je les vois.
-Coupe-les et branche celui du dessus avec celui du dessous !
-Je ne peut pas bouger mes bras !
-Il faut que tu le fasse !
Amanda se retourna et contempla les 2 câbles. Puis elle essaya de bouger son bras droit. Malgré la douleur, elle réussit à le lever et à prendre son couteau dans sa combinaison. Elle se retourna et coupa les fils. Elle prit alors les 2 câbles dans un main et les brancha. elle survécut juste à cause des ses gants en cuir.
La réaction fut immédiate. Fixus perdit le contrôle des canons laser et retrouva 10% de propulsion.
-Tient bon ! reste comme ça !
Cette puissance lui permettait de reprendre un peu le contrôle mais non de voler durablement.
Il tira de toute ses forces sur le manche et vit l'avion qui lentement se redressait. Mais la ville était de plus en plus proche. Finalement, l'appareil s'écrasa dans une allée avec un angle de 8°
Fixus fut balancé de toutes parts et heurta de nombreuses fois la verrière et le tableau de bord avec son casque. Des bruits de métal tordu emplissait le cockpit. Il crut qu'il allait mourir. Finalement, l'appareil s'arrêta. Fixus, bien que sonné et au bord de l'inconscience, ouvrit la verrière, et se hissa sur le sol : le nez de l'Avenger était enfoncé dans la terre et le poste de pilotage aussi. La terre s'arrêtait juste au niveau de la verrière. L'appareil avait perdu ses ailes 100 mètres avant. Il rampa vers le poste d'Amanda et vit la verrière éclaboussée de sang. Il se mit à genou avec beaucoup d'efforts et ouvrit le cockpit. Amanda était inconsciente, et Fixus vit l'horreur de ses blessures. mais il sut qu'elle était toujours en vie car elle respirait dans son masque. Il fut soulagé et regarda le ciel. Il commençait à neiger. C'est alors qu'il remarqua les centaines de corps de gardes impériaux bleus qui était affalés dans l'allée, suite à l'onde de choc.

Elrad fut réveillé par le choc du cuirassé Exterminator qui s'écrasa à quelques 50 Kilomètres de là.
Il rampa hors de son abri et regarda le ciel. Il neigeait. Puis il vit, sortant des nuages, le cuirassé Cadien. Il assista impuissant à un spectacle terrifiant.

Urio regardait le sol qui s'approchait. Il savait qu'il allait mourir. Il restait là juste pour l'honneur. Il ne pouvait pas partir. Finalement, le cuirassé s'écrasa en banlieue. Sous le choc, les pont inférieurs s'écrasèrent, tuant tout leurs occupants. Le navire glissa encore sur quelques Kilomètres et tout ce qui était à l'intérieur se détruisit. Le navire se brisa en deux en son centre, puis tout les débris s'immobilisèrent.

Elrad essaya de se lever, et regarda l'Ouest. Le cuirassé était visible 20 Kilomètres à la ronde. Au milieu des incendies et de la fumée, il devait surement y avoir des survivants. Mais avant de rejoindre le cuirassé, il chercha des survivants dans le secteur.

CHAPITRE VI :

Fixus regarda les blessures d'Amanda et soupira. Elle ne pouvait pas se déplacer. Il devait trouver un médecin. Il détacha la mitrailleuse arrière et la prit. elle était lourde, mais portable. Il venait de voir le cuirassé s'écraser. Il allait essayer de le rejoindre. Il dit un "Tient bon" à Amanda et partit.
La rue à côté, il trouva un ennemi blessé qui essayait de ramper à l'intérieur d'un bâtiment. Le Garde se retourna et prit peur en voyant son ennemi. Il redoubla d'efforts pour partir, mais il pouvait à peine bouger. Il était désarmé. Fixus arriva, arma la mitrailleuse, visa le Garde qui le regardait d'un air supplieur, et tira. Le tir lui broya le thorax et fit exploser ses organes internes. Puis le pilote repartit.

Urio se réveilla alors qu'il était à sur le plancher du pont de commandement. Son coeur battait lentement. Tout le monde sur le pont était mort. La vitre était brisée et de la neige s'incrustait. Il rampa vers l'ouverture et regarda. Le navire était détruit. La ville à moitié rasée. La planète polluée à tout jamais. Des millions de personnes étaient mortes. Il avait froid. Il ne pouvait pas se relever. Pas la force. Il passa son bras à l'air libre, ultime geste de défi envers la mort, et ferma les yeux pour la dernière fois.

Fixus arriva sur le carrefour où était stationné Elrad, qui cherchait des survivants dans son escouade.
Il remarqua qu'il s'agissait du chef des Kasrkins.
-Colonel !
Elrad se retourna. Il vit qu'il avait affaire à un pilote de régiment.
-Qui êtes vous ?
-Lieutenant Fixus. Chef de l'escadrille Mitrift. C'est moi qui a provoqué tout ça.
-Ah bon ? Qu'avez vous foutu pour détruire toute forme de vie sur une planète ?
-J'ai abattu un cuirassé Exterminator.
-Un Quoi ?
-Un Cuirassé Exterminator.
-Vous avez eu de la chance alors. Soit vous êtes fou, soit vous êtes un héros.
-Je ne suis pas fou. Ma coéquipière est blessée. Il faut lui apporter de l'aide médicale.
-Vous et moi sommes seuls, répondit Elrad.
-Vous avez une autre idée Colonel ?
-Retourner au cuirassé.
-Et ma coéquipière ?
-Quand on aura de l'aide, on ira la chercher.
Les 2 Soldats partirent alors en direction du Cuirassé.

Elrad et Fixus arrivèrent au cuirassé le lendemain matin, après avoir passé une nuit à dormir dans le froid. Il y avait tellement de neige que marcher était de plus en plus difficile. il se relayèrent aussi pour porter la mitrailleuse. L'épave géante fumait encore. On voyait distinctement l'avant et l'arrière du cuirassé, séparé de quelques 600 mètres.
-Mon dieu...murmura Fixus.
-Il n'y a aucune trace de vie, remarqua Elrad.
-Il faut se séparer. Je vais à l'avant, aux hangars à Vehicules.
-Prends la mitrailleuse, j'ai mon pistolet. Prends ça, ajouta Elrad en tendant à Fixus une radio, j'en ai déjà une.On se retrouve ici dans 5 Heures.
-Ok.

Elrad chercha un point d'entrée. Les ponts écrasés faisaient déjà un mur de 50 mètres de métal. Il passa sur la droite et vit un trou dans la carlingue. Il s'approcha et regarda à l'intérieur. Il faisait noir. Il activa une torche et la mit sur son casque. Puis il rampa à l'intérieur. Il arrivait à se faufiler à travers les pont écrasés. Des fois, ça montait, puis ça descendait, puis il devait tourner à gauche, puis il devait rebroussait chemin,puis continuer... à un moment, Elrad eut peur de se perdre. Finalement, il arriva enfin dans un pont qui ne s'était qu'à moitié effondré. Il se releva, laissa ses jambes se dégourdir, et avança tête baissée. Il vit alors de la lumière naturelle à un croisement, et il tourna à gauche. Il manqua de peu de tomber dans le vide; le couloir s'était effondré. Il regarda alors le paysage, et vit qu'il neigeait encore. Il n'y avait aucun signe de vie. Il était déjà arrivé à une bonne hauteur. En fait il était tout près du pont de commandement.

Il fit demi-tour et prit un escalier, arrivé en haut, il pouvait se tenir complètement debout. Alors qu'il avançait, il vit un trou béant de 4 mètres de long qui l’empêchait d'avancer. "Je ne peux pas abandonner maintenant " pensa Elrad. Il vit alors un tuyau au plafond, au milieu du trou, puis il recula de quelques pas.
Il courut alors et sauta.

Elrad vit le tuyau se rapprocher puis soudain, il s'éloigna. Il eut le réflexe de lever son bras droit, qui miraculeusement s'aggrippa au tuyau. Il s'immobilisa alors, suspendu à plus de 20 mètres du pont le plus proche, en bas. Elrad se balança et lâcha tout. Il tomba et roula de l'autre côté du trou. Il se releva et monta sur le pont de commandement grâce à un escalier sur le droite.Il avança à travers les corps, et s'arrêta devant l'immense vitre brisée. Il baissa la tête et regarda le corps sans vie du Général Urio. Il lui fit un dernier salut et se retourna. Il s'avança vers une console de commande, et activa les batteries de secours. Il regarda les données télégraphiques qui s'affichait à l'écran. Ce qu'il vit l'effara. La planète s'était refroidie de 20° !
Le noyau cessait de fonctionner et les pôles bougeait sans arrêts. D'après l'ordinateur, une réaction en chaîne allait se produire dans quelques heures. Elle détruirait toute la planète, et l'onde de choc serait assez puissante pour dérégler le soleil au point de provoquer un supernova. Elrad réfléchit et entra de nouvelles données dans l'ordinateur. Il sauvegarda la réponse dans un disque dur externe et appela par radio Fixus et lui dit tout ce qu'il avait appris. Puis il descendit. Il trouva une ouverture et se laissa glisser sur la pente de la carlingue. Une fois a terre, il alla retrouver Fixus qui l'attendait.

-C'est vrai ce que tu m'as dit ? La planète va réellement exploser ?
-Oui
-Mon dieu...
-Je ne t'ai pas tout dit.
-Vu au point où on en est. ..
-On peut retarder l'explosion de plusieurs semaines.
-Comment ?
-Il faut faire exploser toutes les ogives nucléaires du vaisseau de l'autre côté de la planète, ça nous protégera des radiations et ça réchauffera la planète pendant plusieurs semaines, et ça arrêtera cette foutue neige.
-Euh... comment faire ?
-Activer les batteries de secours des lanceurs, et celles de la console de tir, et rentrer les coordonnées. Il faut se dépêcher, on a plus beaucoup de temps.
En se dirigeant vers l'avant du vaisseau, Fixus dit
-Il y a 20 survivants à l'avant, ils vérifiaient leurs chars au moment de l'impact. L'hangar à véhicules n'a pas beaucoup souffert. 4 Chimères et 1 Leman Russ.
-Ok, tant mieux.
L'avant était en meilleur état que l'arrière. Les 2 soldats arrivèrent au pont de lancement rapidement. Il était lui aussi endommagé, mais opérationnel.
Elrad s'approcha de la console de tir, activa les batteries de secours pendant que Fixus faisait de même avec les Lanceurs. Il inséra le disque dur, vérifia les coordonnées, et regarda les lumières des lanceurs. Tous était vert. Il désactiva les sécurités, et appuya sur la commande de tir.

Il y eut plusieurs bruits assourdissants, pendant 10 minutes, puis ce fut le silence. Elrad regarda le panneau de tir et dit :
-Tir réussi. Impact dans 10 minutes. 119 Ogives tirées.
-Tant mieux, répondit Fixus. Il faut qu'on rejoigne les survivants, et qu'on fasse un plan.
Les 2 Hommes descendirent les ponts détruits et calcinés et arrivèrent au hangar à véhicule.
Parmi les carcasses de blindés et les brèches donnant à l'air libre, se tenait les 20 personnes décrites par Fixus. En fait, il y avait 17 hommes des équipes de chars, et 1 homme et 2 femmes d'une équipe médicale.
-Bonjour à tous, dit Elrad, au rapport.
Un homme s'avança.
-Capitaine Idelios, 9e Régiment des Chars Cadiens. On a 1 Leman Russ et 4 Chimères qui n'ont rien eu lors du crash. Nous sommes les seuls survivants dans cette partie du vaisseau.
-Il n'y a aucun survivant à l'arrière, répondit Elrad.
-Euh..Oui...Donc, nos véhicules sont prêt à partir. Le problème c'est...que les systèmes d'ouvertures des portes blindées sont détruits...on ne peut pas sortir.
Elrad réfléchit rapidement et se dirigea vers le Leman Russ dans un grand silence. Tout le monde le regarda, et tous furent étonnés. Le Kasrkin monta sur le blindage arrière, puis sur la tourelle. Il descendit dedans et s'assit sur le siège du tireur. Il alluma les ordinateurs de visée, et désactiva les sécurités. Il tourna la tourelle vers la porte blindée et visa le mur juste à côté. Il appuya alors sur la gâchette des manettes de tir. L'obus partit alors, et alla se planter dans le blindage. 2 secondes après, il explosa, détruisant le mur et faisant une brèche dans la coque. Elrad sortit du char et s'avança vers Idelios.
-Voilà, vous pouvez sortir.

CHAPITRE VII

-Quel est le plan ? demanda Fixus
-On regroupe les survivants et les blessés, on va au bunker ennemi et on prend un astropathe en otage. Espérons qu'il y en a encore un en vie. On monte ! Le Leman Russ devant ! L'équipe médicale dans la première chimère.
Elrad laissa entrer l'équipage du char et dit à Fixus :
-Va à la mitrailleuse de la dernière Chimère.
Elrad grimpa alors sur le Leman Russ et entrason coprs dedans, laissant le haut de son corps à l'air libre pour manier la mitrailleuse.
-En avant !
Les Blindés sortirent de la carcasse du cuirassé et se mirent en route vers les coordonées du batiment cible de l'état major.
Alors que le convoi traversait une rue, Elrad remarqua de l'infanterie ennemie en mouvement. A priori, il devait rester des troupes vivantes sur la planète issus des bunkers.
Elrad arma la mitrailleuse et tira. Les première balles tuèrent 5 gardes ennemis, et les autres s emirent à couvert hors de la vue des Chars.
-Convoi, arrêtez la progression. Idelios ! Embuscade probable à 200 mètres !
-Je dégage la zone ?
-Ouais Ok, allez-y.
La tourelle du Leman russ Conqueror tourna à gauche et tira. L'obus fit exploser les pilliers d'un bâtiment qui s'effondra.
La chimère derrière le blindé toura sa tourelle et tira à l'autocanon sur les Gardes qui n'avaient maintenant plus de couvert. Les rénégats se firent déchiqueter.
Le Leman Russ tourna sa tourelle à droite et tira encore une fois. L'obus fit le même effet que le précédent, et Elrad aidé de la chimère tuèrent tous les Gardes.
-Convoi, zone sous contrôle, on continue.
Alors que le convoi partait et passait à travers les ruines, un garde blessé leva son fuseur et tira.
Le tir toucha l'avant dernière chimère et fit fondre le métal et brûla tout ce qui était à l'intérieur, vivant ou inerte. Puis le véhicule explosa dans un immense déluge de flammes et de débris.
-"Merde" ! cria Fixus, "On a perdu la 3 !"

Elrad retourna la mitrailleuse et acheva le tireur.
-"Fixus, on continue"
Le convoi repartit et bientôt déboucha sur un parking en plein ville. Alors que le Leman Russ Conqueror sortait de la rue, Elrad vit un autre char ennemi à 2 Heures, venant d'une autre rue. Il y eu une explosion et un obus vint secouer le blindé. Le tir était tellement puissant qu'Elrad manqua d'être éjecté de sa position. Idelios tourna la tourelle et fit feu vers l'ennemi. L'autre char eu de la chance, le tir rebondit sur le coin d'un mur et ne détruisit qu'une chenille. Elrad descendit de sa position et entra dans le char. Il descendit de la tourelle et alla à l'avant. Il s'assit dans le siège à côté du pilote et prit le canon laser, en allumant les ordinateurs de visée.
Un autre obus frappa le char qui secoua autant qu'au premier choc. Elrad fut sonné et désorienté pendant plusieurs secondes, puis il reprit l'arme de coque et tira. Le tir Laser vint broyer l'avant de l'autre char, qui finalement s'enflamma. Le Kasrkin remonta à sa mitrailleuse et l'arma. Il visa le commandant du char ennemi qui s'extirpait de sa carcasse. Les balles firent exploser son crâne. Un autre homme sortit du char et leva les bras en l'air. Il s'approcha du char en se lamentant et en pleurant de désespoir. Elrad dit :
-Pas de pitié pour les traîtres.
Il visa l'homme et tira. Les balles le déchiquetèrent.
Le convoi repartit et Elrad se rendit compte qu'ils n'étaient pas loin de la rue du dépôt d'armes.
-Pilote ! A gauche !
Le Conqueror tourna à gauche et s'engagea dans la rue. C'était bien le dépôt d'armes. Le Leman Russ broya les sacs de sables et s'arrêta à côté de l'emplacement du Lance-Roquette.
-"Couvrez ma sortie !"
Elrad se hissa hors de sa position et descendit. Il vit des centaines de cadavres d'ennemis autour de lui, et s'approcha d'un cercle de sacs de sables. A l'intérieur, se tenait 5 Kasrkins d'Omega, massacrés par des renégats. Il s'approcha d'un bâtiment et vit un autre Kasrkin empalé par une baïonnette contre un mur à 20 centimètres du sol. Lorsqu'il s'approcha, il remarque le bandeau orange sur le bras du soldat. Malgré son casque et sa visière, il sut qui c'était. C'était la 2e classe Tanta.

Elrad entra dans le bâtiment et vit là aussi des dizaines de corps à l'intérieur. Il trouva un autre Kaskin, et il monta à l'étage. C'était une vaste pièce, vide, avec des murs blancs tachés de sang, et il y avait des dizaines de fenêtres.
Il y avait des corps de gardes partout. Soudain, Elrad entendit un bruit et se retourna. Il vit un Kasrkin adossé à un mur, entouré de sang, à côté d'un autre Kasrkin mort.
Puis celui contre le mur bougea. Elrad se précipita vers lui et s'agenouilla à côté. Il enleva la visière du soldat et cria :
-Mira !

Elrad alluma sa radio et dit :
-"On a un blessé au 1er étage !"
-"Euh...on est attaqué Colonel. On aura besoin de soutien feu pour passer."
-"Affirmatif, j'arrive"
Elrad se tourna vers Mira et dit :
"Tient bon, on arrive."
Elrad descendit du bâtiment et regarda ce qui se passait. De l'infanterie et des chars avançaient vers le convoi, qui s'était mit en cercle à 50 mètres du bâtiment.
Elrad leva son pistolet radiant laser et tira sur tout ce qui bougeait. Les chimères tiraient avec leurs Autocannons, Bolter lourds de coque et mitrailleuses de tourelle, tandis que le Leman Russ s'occupait des chars. L'équipe médicale avait débarqué et se battait avec leurs fusils lasers. Elrad s'appocha du Leman Russ et grimpa sur le blindage arrière. Il abattit un autre garde en lui tirant dans le coeur.
Il se plaça à la mitrailleuse et tira dans la direction du bâtiment pour empêcher les gardes ennemis d'entrer dans le bâtiment. Les douilles giclait tout autour de la tourelle.
-"Equipe médicale ! Fonçez !"
-"Négatif ! C'est encore trop dangereux !"
-"Foncez ou je vous descends !"
Le chef médical poussa un juron et ordonna à son équipe de courir. Elrad les couvrit du mieux qu'il pouvait, et lorsqu'ils entrèrent dans le bâtiment, des dizaines de tirs visèrent Elrad en rebondissant contre la mitrailleuse et son armure. Il rentra au dernier moment, et verrouilla l'écoutille.
Il descendit au canon laser et alluma tout les ordinateurs.
-"Colonel, la blessé doit être transportée dans une chimère !"
Elrad fit exploser une chimère entirant dans ses réservoirs et dit
-"On prend position" Convoi on avance !
Les chars démarrèrent au même moment et avancèrent vers le bâtiment.
Alors qu'Elrad désintégrait un garde ennemi, une immense explosion vint secouer le char.
-On a gravement morflé ! cria Idelios. On est touché !

-Rapport d'avaries ! cria Elrad
-Le moteur ne répond plus ! les câbles connecteurs sont débranchés !
-On peut réparer ?
-Il faut juste réemboiter les 2 câbles
-OK. "Chimères ! Tir de couverture !" Idelios ! Monte à la mitrailleuse dès que je suis sortit !
Elrad traversa le char et monta dans la tourelle. Il se hissa sur le toit et se laissa glisser sur le blindage arrière. Il ouvrit les trappes et se pencha. Les tirs lasers frappait tout autour de lui. Le tout combiné aux mitrailleuses, autocannons, et Bolter lourd, l'atmosphère était assourdissante.
Le moteur avait chauffé pendant l'explosion, au point de même brûler le blindage de l'intérieur. Elrad trouva enfin les câbles. Leurs embouts s'étaient déconnectés.
Il les rebrancha et sortit en fermant les trappes. Au moment où il levait la tête, un tir laser transperça Idelios, qui tomba dans la tourelle.
Elrad prit le contrôle de la mitrailleuse et tira. Les dizaines d'obus faisaient tomber les gardes comme des mouches, mais il y en avait toujours plus.
-Pilote ! Avancez bordel de merde !
Le Leman Russ démarra en trombe et roula jusqu'au bâtiment où étaient les médecins et les Chimères.
Quand le Leman Russ s'arrêta, les médecins commençaient à charger Mira dans la Chimère de Fixus.
Elrad tirait encore quand il vit un lance roquette qui s'installait. Il tourna la mitrailleuse et laissa la fureur de celle-ci déchiqueter en lambeaux ses servants.
-"On est bon !" cria le Médecin. "On part !"
-"Fixus, va au lieu du crash de ton pilote !"
-"OK !"
Lorsque les Chimères partirent, Elrad dit au pilote :
-Suivez-les !
Quand le Leman Russ démarra sa lente accélération, un obus tiré d'un autre char percuta le blindage arrière et explosa dans le moteur. En dessous d'Elrad, les 4 Hommes restants brûlèrent vifs. Les jambes d'Elrad furent protégés par le Cadavre d'Idelios.
Elrad vit le convoi s'éloigner, et les flammes qui résidaient dans la partie arrière du char.
-Non !
Elrad tira sur les gardes toujours plus proches, et bientôt ceux qui montaient sur le char. Un homme bloqua la mitrailleuse avec son corps, tandis qu'un autre donna un coup de poing à Elrad. Finalement, une troisième homme leva haut son arme et l'abattit sur le crâne d'Elrad. Ce fut le noir complet.

Elrad ouvrit les yeux quelques minutes plus tard. Il voyait flou. Il sentait qu'on le trainait par terre. En fait, on le tirait par les bras. Il voyait les gardes bleus ennemis qui faisaient un allée et qui criaient. Un homme l'amena sur un toit d'un bâtiment. Il y avait des centaines de garde autour de ce bâtiment. Ils criaient.
On attacha Elrad à un poteau, et un homme s'avança. Il cria à la foule :
-Voici ce qu'on fait aux personnes qui font du mal à notre planète !
Il prit un couteau et le planta dans le coeur d'Elrad.

CHAPITRE VIII :

Après que l'homme eut fini son oeuvre, il se retourna vers la foule de soldats qui hurlait de joie. Soudain, un tir de plasma toucha l'homme et le désintégra, tandis que des dizaines d'autres tirs de même nature nettoyèrent le toit. Les survivants, prit de panique par ces tirs venant de nulle part, ainsi que les soldats en bas fuyèrent.
4 Kaskins arrivèrent et un s'avança vres Elrad.
-Alors ?
-La lame est passée à quelques millimètres de son coeur. Il va s'en sortir Lieutenant.
-Lieutenant Berladi, des ennemis approchent.
-Ok, on dégage !
Berladi se rapprocha d'Elrad et lui dit
-Ca va aller Colonel.
-C...Comment a-a-avez vous pu tuer t-tout ce monde ... ?
-Mais....On a rien fait ! Les renégats étaient déjà morts à notre arrivée !

Le médecin injcta un produit dans la plaie et banda le tout.
-Je vous ai mis un gel XC-09. Ca va endormir vos nerfs et réparer le plaie.
-Merci soldat. "Fixus ! Où êtes vous ?"
-"5 Kilomètres au nord de votre position"
-"OK, on vous rejoint" dit Elrad.
Les 5 Kasrkins descendirent et prirent un grand boulevard. Il arrivèrent un grand croisement, quand soudain Elrad cria :
-Artillerie ! A couvert !
A peine eut-il fini sa phrase, un obus extrêmement chanceux tmba au milieu de la petite escouade. Elrad vola et s'écrasa contre un mur.
Puis il vit des centaines de renégats qui arrivaient.

Quelque part dans le vide Spatial, quelques minutes auparavant :

Le Xéno regarda les écrans de contrôle. Il allait devoir prendre une décision.
-Euh...le noyau atteint un niveau critique. Si on ne se dépêche pas, la réaction sera irréversible, dit un des ses subordonné. Dans se cas, il faudra évacuer nos troupes infiltrées.
L'alien réfléchit et poussa un long soupir. Sa décision allait soit condamner sa race, soit lui promettre un avenir glorieux. Finalement, il dit à voix haute.
-Lancez l'opération.

Elrad voyait les rénégats toujours plus près. Mais suite à l'explosion de l'obus de Basilik, il était comme pétrifié, incapable de bouger.
Alors que les dix premiers n'étaient plus qu'à dix mètre, un tir de plasma vint percuter le premier d'entre eux. Puis un série d'autres mirent en déroute les troupes ennemies. Elrad regarda sur sa gauche et vit, sortant d'une ruelle, quelque chose qui l'étonna grandement.

Les guerriers de feu tuèrent 5 autres gardes, et arrêtèrent le combat. Soudain, Berladi, lui aussi adossé contre un mur à l'opposé de la rue, leva son fusil radiant laser et tira sur un T'au. Le T'au esquiva le tir, se retourna, et tira dans le casque de Berlandi, qui mourut sur le coup. Alors un autre s'approcha d'Elrad, leva son arme vers le ciel, et......lui tendit sa main.

CHAPITRE IX :

Le Shas'ui dit dans la langue humaine :
-On peut peut-être se tuer mutuellement, mais on peut aussi s'aider pour le bien de tous.
Elrad prit la main du Xéno qui l'aida à se relever. Lorsqu'il fut debout, il vit un guerrier de feu se faire tuer par un tir de laser qui transperça son casque. Elrad ramassa le fusil à impulsion du mort et le souleva. Il était mieux que les fusils lasers. Puis il combina son tir avec les T'au. Au bout de quelques mintues, au moment, où les renégats allait les déborder, un devilfish apparut. Il atterit derrière les guerriers,et abaissa sa rampe. Le shas'ui cria quelque chose dans sa langue natale à ses soldats, puis fit un signe à Elrad, lui indiquant de monter.
Elrad décrocha et sprinta vers l'appareil. Un tir de laser passa juste à côté de lui et broya le dos d'un T'au juste devant lui. Celui-ci s'affaissa. Elrad le dépassa puis s'arrêta. Il fit machine arrière et prit le blessé sur son dos. Il marcha alors vers le devilfish et monta dedans. Lorsque la rampe remonta, il ne restait que le shas'ui, 2 guerriers de feu, le blessé et Elrad.
L'appareil décolla et le chef dit à Elrad.
-Je me vois obligé de vous remercier pour ce que vous avez fais.
-Pourquoi êtes vous ici ?
L'alien réfléchit un moment et dit :
-Notre empire a lancé une attaque de grande envergure. Nous allons utiliser cette planète pour repousser une flotte-ruche tyrannide.

-Comment ça ?
-Cette planète, d'après nos scientifiques, va exploser dans 3 semaines. Nous voulons stopper la flotte ruche Jormungandr.
-Mais elle a été anéantie !
-Non. Elle a fait semblant d'être anéantie pour rester tranqueille et se multiplier. Maintenant elle va réattaquer. Les éclaireurs tyranides sont déjà sur la planète. De plus, l'absence d'objets tels que les comètes ou astéroïdes les forcera à attaquer dans un assaut direct. Nous devons tenir le plus longtemps possible pour que toute la flotte-ruche se condense sur la planète, et quand celle-ci explosera, la flotte ruche sera anéantie. Les bio-vaisseaux seront détruit lors de la supernova.
-Pourquoi ne pas nous avoir laissé sur la planète et attendre que la flotte nous dévore ?
-Vous n'aurez pas tenu assez longtemps, et la flotte serait repartie.
-Bon, ben...que pouvons nous faire ?
-Nous avons secouru plusieurs équipes de ce que vous appelez Kasrkins autour de la planète. Nous voulons que vous teniez cette ville le temps que nous fassions atterrir nos fortifications, dans la ville plus au sud.
-Nous ne seront que 60....
-Moi et 11 guerriers de feu vous soutiendront. Et nos cibleurs ont trouvés des armes lourdes dans le coin. Quand la ville au sud que nous avons appelée Alpha sera prête, nous envoierons des vaisseaux pour vous récupérer.
-C'est risqué...
-Si vous ne le faîtes pas, ce sera la fin de votre empire et du notre. Cette flotte grossit 7 fois plus vite que les autres. Nous n'avons pas le choix.
-Combien de temps faudra t-il tenir ?
-1 jour. Peut-être plus.
A la fin de sa phrase, un immense cri warp secoua la planète. Les tyranides étaient arrivés.

Le Devilfish atterrit dans une place publique. Lorsque Elrad sortit, il vit à sa gauche le convoi, et les Kasrkins à droite.
-Ils sont déjà là ? demanda Elrad au Shas'ui.
-Oui.
-Au fait, comment avez-vous su que j'étais le chef de mes soldats ?
-Depuis le crash des cuirassés, nos cibleurs ont suivi chaque humain non hérétique de cette planète. Nous savons aussi que vous vous appelez Elrad, et que vous avez fait tomber beaucoup de mes frères sur Shalke.
-Euh..En effet, mais on se défendait....Et vous, quel est votre nom ?
-Ui'Sesh.
-Très bien...
L'escouade de Ui'Sesh arriva depuis une rue venant du sud. Elrad s'approcha du convoi et demanda à Fixus :
-Comment va le Capitaine ?
-Les médecins ont fais un travail remarquable. Elle est capable de se battre maintenant. Les médecins viennent de la mettre dans un coma artificiel pour vérifier ses fonctions vitales...
-Et ton pilote ?
Fixus ne répondit pas. Il repensait avec douleur à ce qu'il s'était passé.

Plus tôt dans la journée :
-A droite ! cria Fixus. La chimère tourna à droite et arriva au carrefour où s'était crashé Fixus. La chimère s'arrêta à une dizaine de mètres du la carcasse de l'appareil. Fixus sauta et couru vers l'épave. Amanda n'était plus dans son siège. Fixus prit peur et fit le tour de l'appareil. Puis il vit. Il vit ce qu'il redoutait. Amanda gisait par terre, dans une mare de sang, un fusil laser muni d'une baïonnette enfoncée dans le bas du ventre. Fixus s'agenouilla à côté du cadavre et observa des marques sur ses bras, et des plaies sur son corps. Elle avait été torturée. Il ferma les yeux de son amie et repartit. Lorsqu'il monta dans la tourelle, le chef du char demanda :
-Alors ?
Fixus se mit à pleurer.

CHAPITRE X :

-Je suis désolé...dit Elrad
A ce moment, une sorte d'estomac organique s’écrasa en plein milieu de la place. Tout le monde tomba à terre. Elrad se leva et vit le réservoir éclater. Une vingtaine de Horrmagaunts en sortit. Elrad se leva et arma le fusil Tau.
La décharge qui en suivit fit éclater une créature. D'autres se rapprochaient.
-A vos chars ! cria Elrad à ses hommes.
Il abattit une autre créature et cria :
-Feu à volonté Kasrkins ! Ui'Sesh ! Aidez- nous !
Une créature sauta sur Elrad qui tomba à la renverse. Lorsque la bête leva ses bras pour l'achever, Elrad planta le Fusil à impulsion dans le ventre du Tyrannide et fit exploser celui-ci.
Il se releva et tua deux autres Tyrannides. 4 créatures encerclèrent alors Elrad. Il regarda derrière lui et sauta à terre. Un déluge de feu tua les bêtes. Elrad se releva et fit un signe à Fixus, qui tenait la mitrailleuse d'une chimère. elrad regarda les Kasrkins et les Taus. Personne n'était mort. Mais l'estomac organique regonflait. Elrad couru vers lui et lança une grenade dessus. La chose explosa, et des morceaux d'Horrmagaunts calcinés tombèrent sur Elrad.
-Réorganisaion ! cria Elrad. Les Tyrannides viennent du nord : je veux 2 équipes qui couvrent les 2 rues venant du nord, 2 chimères avec eux, 2 équipes sur les flancs et une équipe qui couvre le sud. Les taus, le devilfish, et une équipe restent ici en réserve. Un Bolter lourd par équipe. Avant vos sacs de sables, placez des mines. On dispose aussi de 6 autocannons quadritube : 2 sur la place, 1 sur chaque flanc et 2 l'arrière. 1 Réserve de munitions défensives par positions défensive, et les 2 autres réserves sur la place.
Quand Elrad finit sa phrase, un Orca atterrit devant eux et débarqua 40 Kasrkins venant du Sud.
Les 4 Sergents s'avancèrent et demandèrent les ordres.
-Postez vous sur les toits des bâtiments les plus hauts près des axes. Pour le reste, demandez aux autres sergents. Ok tout le monde, en Avant !



La suite dans l'autre partie ! ;)
Dernière modification par Wolfhound le 08 février 2013, 10:25, modifié 46 fois.
Pour Tau !
Pour Sanguinus !

Avatar de l’utilisateur
quyntuss
Garde d'élite
Messages : 1241
Inscription : 20 septembre 2012, 19:27
Armée jouée : GI; Tyty (en construcion)
Localisation : Saint-Priest (69)

Re: Tome 2 : Rebellion sur Griadi II

Message par quyntuss » 12 janvier 2013, 16:47

Un deuxième tome qui s'annonce parfait ... Il y a un moment où tu as mis un tiret alors que ce n'est pas du dialogue : Quand Elrad doit regarder les fortifications et les armement ennemis
Wolfhound a écrit :HERETIQUE !
*Prend son pistolet Bolter, le met sur le front de quyntuss et lui explose la tête* :evil:
Guderian a écrit :Quyntuss et son célèbre syndrome de schizophrénie, tout un programme !
idrasul a écrit :Ça va pas mieux toi. T'as pris tes pilules ce soir?

Avatar de l’utilisateur
scorpix96
Capitaine
Messages : 1352
Inscription : 25 mars 2012, 21:36
Armée jouée : salamanders/BA, eldars
Localisation : toulouse

Re: Tome 2 : Rebellion sur Griadi II

Message par scorpix96 » 12 janvier 2013, 18:22

ça reprend !
j'aime beaucoup, par contre je m'atendait à ce que les gardes soient largués en grav-chutes. ils ont d'ailleurs eu de la chance que personne ne se prenne un tir de bolter.
nyan nyan nyan nyan nyan

Avatar de l’utilisateur
Wolfhound
Commissaire
Messages : 828
Inscription : 16 mai 2012, 10:49
Armée jouée : Blood Angels, Garde Impériale
Localisation : Blériot-Plage (à côté de calais)

Re: Tome 2 : Rebellion sur Griadi II

Message par Wolfhound » 12 janvier 2013, 18:24

C'est corrigé quyntuss.
Scorpix : J'aime pas les gravs chutes ^^ c'est trop dangereux ^^
pour les Bolters : il pleut, Ce sont les gardes( \o/ ), donc très peu de chance de toucher xD. En plus avec la vitesse de descente, et un bonne armure...tu vois le truc quoi ^^

EDIT : Si vous voyez des fautes, dîtes le moi par mp, comme ça pour corriger ce sera plus facile ;)
Pour Tau !
Pour Sanguinus !

Avatar de l’utilisateur
scorpix96
Capitaine
Messages : 1352
Inscription : 25 mars 2012, 21:36
Armée jouée : salamanders/BA, eldars
Localisation : toulouse

Re: Tome 2 : Rebellion sur Griadi II

Message par scorpix96 » 12 janvier 2013, 18:27

Wolfhound a écrit : pour les Bolters : il pleut, Ce sont les gardes( \o/ ), donc très peu de chance de toucher xD. En plus avec la vitesse de descente, et un bonne armure...tu vois le truc quoi ^^
une bonne armure peut-être, mais en termes de jeu il faut au moins un truc du niveau d'une armure énergétique pour blaquer un bolter lourd. ensuite c'est vrai qu'il faut toucher la cible avant de faire le dégat^^
nyan nyan nyan nyan nyan

Avatar de l’utilisateur
Wolfhound
Commissaire
Messages : 828
Inscription : 16 mai 2012, 10:49
Armée jouée : Blood Angels, Garde Impériale
Localisation : Blériot-Plage (à côté de calais)

Re: Tome 2 : Rebellion sur Griadi II

Message par Wolfhound » 12 janvier 2013, 18:35

La suite ^^
Pour Tau !
Pour Sanguinus !

Avatar de l’utilisateur
Wolfhound
Commissaire
Messages : 828
Inscription : 16 mai 2012, 10:49
Armée jouée : Blood Angels, Garde Impériale
Localisation : Blériot-Plage (à côté de calais)

Re: Tome 2 : Rebellion sur Griadi II

Message par Wolfhound » 12 janvier 2013, 20:07

UP suite.
Pour Tau !
Pour Sanguinus !

Avatar de l’utilisateur
le bien supreme
Commissaire
Messages : 854
Inscription : 01 juillet 2012, 16:13
Armée jouée : l'empire tau+ GI

Re: Tome 2 : Rebellion sur Griadi II

Message par le bien supreme » 12 janvier 2013, 22:09

Vraiment pas mal mais il y a un problème a mon gouts, il n'y a que peux de mort dans son escouade alors que en terme de jeu des garde vont pas faire grand chose et réussis tout trop facilement.
"Ce n'est pas notre technologie qui nous permettra de vaincre la galaxie. Seuls le sens de l'honneur que nous partageons et notre cause commune nous donneront la force de défaire nos ennemis." Commandeur Tau

Avatar de l’utilisateur
Wolfhound
Commissaire
Messages : 828
Inscription : 16 mai 2012, 10:49
Armée jouée : Blood Angels, Garde Impériale
Localisation : Blériot-Plage (à côté de calais)

Re: Tome 2 : Rebellion sur Griadi II

Message par Wolfhound » 12 janvier 2013, 22:15

Je te contredis sur 2 choses :
-C'est quand même des Kasrkins
- Euh.....ils ont rien tué ils se sont cachédans un bâtiment...C'est la Vulture qui a fait tout le travail...en fait la c'est une sorte d'intro....l'action arrive après ;)
Pour Tau !
Pour Sanguinus !

Avatar de l’utilisateur
le bien supreme
Commissaire
Messages : 854
Inscription : 01 juillet 2012, 16:13
Armée jouée : l'empire tau+ GI

Re: Tome 2 : Rebellion sur Griadi II

Message par le bien supreme » 12 janvier 2013, 22:20

Je suis fan ne t’inquiète pas mais c'étais des remarques hein :)
"Ce n'est pas notre technologie qui nous permettra de vaincre la galaxie. Seuls le sens de l'honneur que nous partageons et notre cause commune nous donneront la force de défaire nos ennemis." Commandeur Tau

Répondre

Revenir à « Roman / Nouvelles »